Fiche du livre : Ikigami__Pr__avi_4b4e2a2d7e2fb
Titre original: Ikigami
Titre français : Ikigami, préavis de décès.
Type: Ado/adulte
Genre: Futuriste, anti-utopie
Statut: En cours
Nombre de Tome VF: 8





L'histoire :
Dans un Japon parallèle, le gouvernement a mis en place la Loi de Prosperité Nationale, qui consiste en l'injection, lors de l'entrée à l'école des enfants, d'un vaccin tout à fait inofensif pour 999 enfants sur mille... le millième, quant à lui, se retrouve avec une micro capsule dans le sang. Micro-capsule qui explosera entre ses 18 et ses 24 ans. Cela a pour but d'inciter les gens à jouir de la vie au maximum, sachant qu'ils vont potentiellement mourir avant d'atteindre leur quart de siècle. On suit un jeune homme de 25 ans, ayant donc passé la date fatidique, et dont le travail est de délivrer les ikigami : un avis de décès qui est publié 24h avant la mort afin que le futur cadavre puisse pleinement profiter de ses dernières heures à vivre...




Mon avis :
Comme souvent avec ce genre de série, le début est un peu longuet : explication du fonctionnement de la société (qui est plutôt bien fait soi dit en passant puisqu'intégré à la période de formation du personnage principal), et petite histoires au cas par cas : une personne reçoit son ikigami, que va-t-elle faire ?!
Cependant on se plonge assez vite dans l'histoire, et ça devient rapidement prenant. Les scènes sont bien ficelées, et le personnage principal, malgré ses doutes, ne devient pas du jour au lendemain un champion acharné de la résistance contre la Loi de Prospérité. J'avoue avoir été surprise lorsque je me suis rendue compte que j'en étais déjà au tome 8 en l'espace d'un après-midi (avec les clients qui passent au milieu hein XD *lit au boulot, oui oui*), et avoir eu un petit pincement au coeur en me rendant compte que le 9 n'était pas encore sortit.
Une série plutôt sombre et bien faite à surveiller dans l'avenir !



Ikigami___Tome_8_4d3d506b2faed

Note : 8/10
Bonus : Chaque chapitre est une histoire avec pour fil conducteur le personnage principal et une réflexion assez poussée sur "il me reste 24h a vivre, que faire ?". Les histoires sont originales, bien séparées les unes des autres, et agréables à lire.
Malus : Le côté "un chapitre, une histoire" est assez rébarbatif par moment. On aimerai parfois que ça avance un peu plus vite.